Commentaires 0 Favoris 0

La civilité en milieu de travail

Communication Relations interpersonnelles Civilité & Respect
Partager la ressource

Dans un milieu de travail, qui n’a pas côtoyé une personne qui ne salue pas les autres, qui interrompt constamment ses collègues, qui a des comportements dérangeants, qui parle dans le dos des autres, qui claque la porte, qui lance des rumeurs, etc. ? La liste pourrait être bien longue encore. Même sans avoir de mauvaises intentions ou sans l’intention de nuire, des comportements désagréables peuvent avoir des conséquences négatives sur les individus ainsi que sur le climat de travail.

 

La civilité

La civilité au travail correspond en quelque sorte à un ensemble de normes, valeurs et «règles de vie» établi dans un milieu en regard de la politesse, de la collaboration, de la courtoisie et du respect.

Dans un climat où la civilité est présente, les relations interpersonnelles sont généralement harmonieuses. Les personnes sont habituellement productives et enthousiastes, et ont donc moins tendance à s'absenter.

 

L'incivilité en milieu de travail

L'incivilité correspond à des comportements qui vont à l'encontre ou qui dévient des valeurs et normes de respect mutuel propres à un milieu.

Il s'agit d'une série de petites choses qui, prises séparément, ne sont pas dramatiques en soi.

Toutefois, si cela persiste sur une base régulière, voire quotidienne, il peut y avoir des conséquences. Les comportements d'incivilité ont le même effet qu'un marteau que l'on frappe. Un petit coup de marteau tous les jours sur le même clou et il finit par entrer. Des incivilités régulières peuvent finir par avoir le même effet sur une personne, peu importe sa force de caractère.

Ainsi, des malaises peuvent se créer. Puis, selon les personnes et le contexte, de l'inconfort, de l'insécurité et de l'hostilité peuvent être vécues et se développer. Ultimement, la répétition de comportements désagréables ou d'incivilité peut amener de la souffrance et de la détresse psychologique chez les personnes qui subissent ces comportements.

 

L'incivilité versus le harcèlement psychologique ?

La distinction entre le harcèlement psychologique et l'incivilité en milieu de travail n'est pas nécessairement évidente, car il y a plusieurs nuances à considérer. Toutefois, à la différence du harcèlement psychologique, les comportements d'incivilité sont de moins grande intensité, donc généralement moins graves. Sont-ils pour autant à négliger ? Non, car si l'on n'agit pas sur ces comportements, ceux-ci ne disparaîtront pas et peuvent mener à du harcèlement psychologique. D'où l'importance de réagir dans le but d'empêcher que des comportements d'incivilité dégénèrent en harcèlement.

 

Réagir et faire cesser

Face à des comportements malsains, plusieurs personnes sont prises au dépourvu et ne savent pas comment réagir. Voici les attitudes de base à privilégier :

  • Prendre conscience de son inconfort face au(x) comportent(s) dérangeant(s).
  • Réagir ! Ne pas attendre avec l'espoir que le temps arrange les choses. 
  • Exprimer son inconfort à la personne concernée. Le faire avec tact et diplomatie, et en parlant au «Je».
  • Après avoir agi pour tenter de corriger la situation, si rien ne change, il est possible de demander de l'aide à son supérieur immédiat.

 

La prévention

Chacun d'entre nous peut contribuer à créer et maintenir un climat de travail sain et agréable.

Par exemple :

  • Avoir une attitude constructive et positive avec les autres.
  • Avoir des relations interpersonnelles empreintes de savoir-vivre.
  • Faire preuve d'attention et de considération à l'égard des autres.
  • Collaborer avec les collègues dans le cadre du travail.
  • Avoir un langage courtois et des propos nuancés.
  • Prendre conscience de son propre comportement et ses attitudes pour essayer de voir si l'on pourrait, sans que cela soit notre intention, créer des inconforts chez les autres. Le cas échéant, s'améliorer et faire des changements à ce niveau.

Par ailleurs, parmi les moyens pouvant aussi aider, une activité de formation sur la civilité peut sensibiliser les personnes à faire une autocritique de leurs agissements et à identifier les bons comportements à adopter. Également, la mise en place dans un milieu d'un code de civilité qui fournit des points de repère concrets peut être un outil efficace.

 

En conclusion

Toutes les activités favorisant la collaboration, le respect des individus et la reconnaissance aident au maintien d'un bon climat de travail.

Enfin, nous passons tellement d'heures au travail, pourquoi ne pas prendre le temps de créer un environnement où le respect entre les personnes contribuera à en faire un milieu où l'on a le goût d'être ?!

0 commentaire