Commentaires 0 Favoris 0

Cultiver son sens de l’humour

Capacité d'aimer la vie Souplesse Bien-être Gestion des émotions
Partager la ressource

Tout le monde aime avoir du plaisir, c’est le sel de la vie. Des recherches ont démontré que le fait de vivre des émotions positives nous amène à adopter des attitudes et des comportements qui nous rendent plus amicaux, plus sereins et plus détendus.

 

L'humour, à considérer sérieusement !

Il est reconnu que le stress constitue une menace pour notre santé mentale et physique. Une des difficultés réside dans le fait que nous n'avons pas toujours de contrôle sur ce qui cause le stress. Toutefois, il existe un outil puissant pour nous aider à diminuer le stress et ses effets néfastes. Cet outil agit non pas sur la situation elle-même mais sur notre perception de la situation. Il transforme la frustration en sérénité, l'inquiétude en espoir, la grisaille en amusement. C'est un ami des plus chers : notre sens de l'humour.

Bien sûr, il y a les apparences : L'humour enlève le sérieux au sérieux alors que la vie et le travail, c'est sérieux ! Quand on s'amuse on ne travaille pas, on perd son temps, on montre qu'on n'a rien à faire, on déconcentre les autres, on donne un mauvais exemple...

Mais au-delà des apparences, il y a les faits : Des recherches scientifiques démontrent en effet que l'humour et le rire rééquilibrent le système nerveux en diminuant la production d'hormones du stress, stimulent le système immunitaire, protègent le système cardiovasculaire en diminuant la pression artérielle, stimulent le système respiratoire. De plus, l'humour, en créant une émotion positive, stimule les centres cognitifs supérieurs du cerveau (jugement, mémoire, raisonnement, créativité). Enfin, l'humour nous conduit à adopter des comportements qui favorisent la collaboration, le partage et la bonne humeur.

Dans ce contexte, il est donc sage de prendre l'humour au sérieux et il convient d'en encourager la pratique tant dans notre vie professionnelle que personnelle. Les limites à l'humour Bien évidemment, tout ne prête pas à rire et l'humour devrait toujours être positif et respectueux, surtout lorsqu'utilisé au travail. En ce sens, tout type d'humour portant sur les différences et particularités de certaines personnes (orientation sexuelle, religion appartenance ethnique...) n'est pas approprié. En plus d'offenser et de choquer les personnes visées, ce type d'humour a le potentiel de créer une atmosphère menaçante. Pour être positif, l'humour doit être distrayant et porter sur des situations plus que sur des personnes. L'humour sain est stimulant, rend joyeux et détend. On rit avec les autres et non pas des autres!

 

Cultiver son sens de l'humour

Voici quelques suggestions pour développer et mettre en pratique son sens de l'humour.

Suggestions pouvant être appliquées dans sa vie personnelle :

  • Apprendre à rire de soi-même : se regarder avec humour, ne pas se prendre trop au sérieux, rire de nos défauts et caricaturer certains de nos propres comportements, etc.
  • Etre ouvert à l'humour : s'exercer à voir le côté humoristique des situations qui surviennent et s'entraîner à réagir à certaines situations avec humour !
  • Noter dans un petit calepin ce que l'on entend, voit, pense ou fait qui nous fait rire. De cette façon nous nourrissons notre mémoire et prenons l'habitude d'utiliser l'humour.
  • Identifier les personnes qui nous font rire dans notre famille, nos amis, nos collègues de travail, et prendre l'habitude de les stimuler à nous faire rire selon leur style d'humour. Les conteurs d'histoire ne demandent pas mieux que d'avoir un auditoire intéressé !
  • Lire des livres traitant de toutes sortes de formes d'humour. Les mots d'enfants, les caricatures, dessins drôles, les mots d'esprit, les histoires comiques etc.
  • Allumer la télé, puis fermer le son et improviser pour parler à la place des personnages en exagérant ce qu'il pourrait être en train de dire ou de faire.

 

Suggestions pouvant être appliquées au travail :

  • Mettre sur pied un comité d'humour pour établir une liste d'activités visant à susciter l'utilisation appropriée de l'humour dans l'environnement de travail.
  • Créer à des endroits choisis une salle ou un coin babillard pour afficher quelques images comiques, bandes dessinées drôles, mots drôles d'enfants, citations humoristiques, proverbes amusants.
  • Faire des jeux de mots lorsque l'occasion se présente, se rappeler d'un fou rire qu'on a déjà eu entre collègues ou d'un incident humoristique survenu qui avait fait bien rire.
  • Ajouter une rubrique humoristique au journal ou bulletin d'entreprise dans lequel les intervenants de tous les services et niveaux hiérarchiques pourraient participer et collaborer.
  • Organiser un concours d'humour interservices : recueillir les anecdotes drôles reliées ou non au travail et inviter les employés à les partager.
  • Organiser des activités de reconnaissance pour souligner la contribution de ceux et celles qui sont enjoués, optimistes et facile à vivre.
  • Commencer les réunions avec une expérience humoristique (par exemple, le visionnement d'une scène comique d'un film de Chaplin). Demander à chaque participant de faire cette introduction au moins une fois. À la fin de la réunion, discuter des effets de cette expérience sur les participants, leur participation et sur la qualité du travail effectué.

 

Finalement, l'humour qui fait du bien et qui crée du plaisir mérite d'être intégré dans nos vies, car il a le potentiel de créer une atmosphère positive et détendue et qu'il peut contribuer à notre bien-être autant qu'à celui de notre entourage.

 

André Descheneaux

Association de l'Humour Appliqué (AHA)

Après avoir pratiqué le droit du travail pendant de nombreuses années, Me Descheneaux s'est consacré à des recherches sur l'humour au travail. Il donne régulièrement des conférences et des ateliers de formation dans les organisations et il s'apprête à publier un livre sur le sujet.

0 commentaire