Commentaires 0 Favoris 0

Équilibrer sa vie professionnelle et personnelle

Équilibre Concilitation Épuisement professionnel
Partager la ressource

De nos jours, il semble que tout le monde fait face au même dilemme : comment trouver l’équilibre entre le travail et les responsabilités personnelles ? Cela fait presque appel à des compétences de jongleur et nous porte à croire que notre vie est parfois un cirque. En effet, comment mener de front le travail, les responsabilités familiales, une vie sociale, les tâches ménagères et, à l’intérieur de tout ça, trouver du temps pour soi ?

 

Toute personne qui a déjà essayé de faire sa comptabilité à minuit ou de se lever à 6h du matin pour faire le lavage sait combien il est difficile de s'acquitter de ses responsabilités familiales tout en performant au travail.

Est-ce que ces scénarios vous sont familiers ?

  • Votre gardienne se déclare malade encore une fois;
  • Il vous est de plus en plus difficile de quitter la maison à temps le matin;
  • Votre patron vous demande de faire du temps supplémentaire, mais c'est à votre tour d'aller chercher les enfants à la garderie;
  • Votre enfant vous dit qu'il ne vous en veut pas que vous ayez manqué son spectacle à l'école.

Réussir à équilibrer le travail et la vie de famille constitue un défi qui demande de la créativité et de la flexibilité. Les trois éléments le plus souvent identifiés comme étant des obstacles à cet équilibre sont le manque de temps, d'argent et d'appui.

Le temps

La gestion efficace de son temps n'est pas la solution. Pourquoi ? Parce que des événements imprévus arrivent souvent : la voiture tombe en panne alors que c'est à votre tour d'effectuer le transport, une amie vous fait une visite surprise, un membre de la famille est soudainement malade. Puisqu'on ne peut prévoir toutes les situations, vaut mieux demeurer flexible. Analysez comment vous gérez votre temps. Passez-vous trop de temps sur des tâches qui vous semblent non importantes ? Choisissez parmi les tâches que vous pourriez faire (nettoyer le sous-sol) et celles que vous devez faire (payer les comptes). Prenez en note toutes les choses que vous aimeriez accomplir durant la semaine et identifiez celles qui doivent être faites. Remarquez comment tout n'a pas la même importance.

Vous arrive-t-il de vous sentir épuisé/e et à bout parce que vous assumez l'entière responsabilité de trop de choses ? Y a-t-il une petite voix à l'intérieur de vous qui vous dit "je ne peux pas déranger quelqu'un encore une fois avec ceci, aussi bien le faire moi-même" ou qui dit plutôt "aussi bien le faire moi-même, sinon ça ne se fera pas" ?

Si ceci vous ressemble, posez-vous deux questions :

Est-ce que ceci doit absolument être fait ?

Est-ce que ceci doit être fait à ma façon ?

Si la tâche n'a pas besoin d'être faite, éliminez-la. S'il est acceptable que cette tâche soit faite d'une façon qui est différente de la vôtre, déléguez. Ne supervisez pas le travail! Lorsque la tâche a été déléguée selon une entente mutuelle, oubliez toutes ces choses pour lesquelles vous n'êtes pas responsable.

Vivez au présent. Regretter le passé ou s'inquiéter du futur vole du temps au présent. Si vous passez du temps avec vos enfants, concentrez-vous sur eux. Ne pensez pas au travail ou à toutes les choses que vous devriez faire.

L'argent

Essayez le bon vieux système du troc, tel que faire la comptabilité de votre ami tandis qu'il répare un robinet qui coule. Échangez des soirs de gardiennage avec des voisins en alternant entre le vendredi et le samedi pour que chacun de vous puisse planifier une sortie.

Permettez-vous de vous inscrire à des cours de base dans différents domaines tels que la mécanique automobile ou la cuisine. Ou alors soyez aventurier et initiez-vous à de nouvelles activités telles que la fabrication du vin ou la rénovation à l'aide de livres Comment le faire soi-même.

Appui

Avoir recours à des amis, des collègues, notre conjoint, des associations professionnelles ou communautaires peut nous aider. La plupart des gens ne demandent pas d'aide croyant à tort qu'ils ne devraient pas avoir besoin d'aide. Ils croient que la famille parfaite doit être indépendante. Demander de l'aide n'est pas un indicateur d'échec ou d'incompétence. Ne pas en demander lorsque vous en avez besoin peut au contraire placer la famille sous un stress supplémentaire.

Rappelez-vous : la recherche d'une solution unique aux problèmes d'harmonisation du travail et de la famille mobilise votre énergie plutôt que de la libérer vers la recherche d'actions créatives. Faites du remue-méninges, mettez l'accent sur la production d'une multitude d'alternatives et choisissez celle qui s'applique le mieux.

Enfin, ne vous oubliez pas. De façon régulière, accordez-vous du temps pour faire les choses que vous aimez faire. Le plaisir que l'on obtient d'une activité que l'on a choisie contribue à notre bien-être émotif et physique. En retour, ceci contribuera à augmenter votre productivité à la maison comme au travail.

 

Debbie Gordon

Services à la famille, Toronto

0 commentaire