Commentaires 0 Favoris 0

Travail, famille et vie personnelle: Comment viser l'équilibre?

Équilibre Concilitation Enfants
Partager la ressource

De nos jours, avec le rythme et les exigences de la vie moderne, il est parfois difficile de partager notre temps et nos énergies, de façon satisfaisante, entre les différentes sphères d’activités qui occupent nos vies. Mener de front le travail, les responsabilités familiales, une vie sociale, les tâches ménagères et, à l’intérieur de tout ça, se garder du temps pour soi constitue parfois un véritable défi.

QU'EST-CE QUE L'ÉQUILIBRE ?

De façon globale, on peut affirmer qu'une personne est en équilibre lorsqu'elle arrive à investir les différentes sphères de sa vie tout en maintenant harmonie et satisfaction.


L'ÉQUILIBRE EST-IL UN ÉTAT PERMANENT ?

Plutôt que d'être un état permanent, l'équilibre tend à se vivre par phases ou par périodes.

En réalité, nous sommes plus souvent en mouvement entre des périodes d'équilibre et d'autres de perte d'équilibre.

Il est normal de vivre des périodes de perte d'équilibre. D'ailleurs, plusieurs situations de la vie courante peuvent potentiellement perturber l'état d'équilibre qu'une personne peut avoir atteint.

 

QUELLES SONT LES SITUATIONS À RISQUE POUR LA PERTE D'ÉQUILIBRE ?

Le risque de se retrouver en perte d'équilibre est plus grand dans certaines situations :

  • Lorsqu'un ensemble de difficultés se présente à nous en même temps
  • Lorsqu'on fait face à une situation qui nous cause beaucoup d'anxiété
  • Lorsqu'on est en période de changements personnels ou professionnels
  • Lorsqu'un proche a besoin de notre support
  • Lorsqu'on vit des situations de conflits
  • etc.

À partir du moment où nous sommes aux prises avec une ou plusieurs de ces situations, il est essentiel d'être vigilant pour protéger notre équilibre ou viser à le rétablir dans le cas où il est déjà compromis.

 

QUE FAIRE POUR PROTÉGER OU RÉTABLIR L'ÉQUILIBRE ?

1ère étape : Prendre conscience de son état actuel

Il s'agit de repérer nos signaux qui nous permettent de savoir si nous sommes en équilibre ou non. Voici quelques indices susceptibles de nous aider.

De façon générale : 

  • Lorsque nous sommes dans une période d'équilibre...

Nous éprouvons un sentiment de bien-être et de maîtrise. Nous nous sentons en possession de nos moyens. Nous avons du temps pour réaliser ce que nous avons à faire et nos contacts avec les autres sont satisfaisants. En période d'équilibre, nous nous sentons généralement stables et enthousiastes.

  • Lorsque nous sommes dans une période de perte d'équilibre...

Nous ressentons un malaise et manquons de contrôle sur notre vie. La fatigue, l'anxiété, le stress et l'irritabilité occupent beaucoup de place dans notre vécu quotidien. Puis, nous manquons de temps et avons l'impression de « courir » sans jamais arriver à être satisfait.

2e étape : Réagir et se réajuster

Après avoir repéré et décodé nos signaux, on devient en meilleure position de réagir afin de protéger ou rétablir notre équilibre.

Dans l'éventualité où on constate qu'on est en perte d'équilibre, une réflexion s'impose :

  • Qu'est-ce qui s'est passé pour qu'on se retrouve en perte d'équilibre ?
  • Qu'est-ce qu'il nous manque pour renouer avec l'équilibre ?
  • Qu'est-ce qui est en notre pouvoir de faire pour retrouver plus d'équilibre et reprendre une direction qui nous convient mieux ?
  • Qu'est-ce qui est à modifier ?
  • Quels sont les moyens à mettre en place pour passer de la « situation de perte d'équilibre » à la « situation d'équilibre » ?
  • Avons-nous besoin de soutien et d'aide pour rétablir l'équilibre souhaité ?
  • Où trouver ce support, auprès de qui ?
  • etc.

Une fois que nous avons répondu à ces questions, les choix à faire devraient devenir plus clairs et les actions à poser plus faciles à identifier.

3e étape : Passer à l'action

La réflexion est essentielle quand on vise à rétablir l'équilibre, cependant, elle est loin d'être suffisante.

Retrouver l'équilibre implique des actions concrètes. Après avoir ciblé les changements requis, il faut agir :

  • Investir du temps et de l'énergie dans les actions identifiées comme nécessaires pour retrouver l'équilibre.
  • Informer les personnes de notre entourage des changements qu'on mettra en place et des moyens qu'on a identifié pour y arriver. Ceci permet d'éviter les surprises et conflits, et d'obtenir du soutien de leur part.
  • Réévaluer notre situation de façon périodique, car l'équilibre est rarement maintenu sans des ajustements constants de notre part.


QUELLES STRATÉGIES AIDENT À ÉQUILIBRER NOTRE VIE ?

Savoir faire la part des choses

Puisqu'il est impossible d'être partout à la fois et de tout faire de façon parfaite, il est nécessaire de :

  • Connaître nos priorités personnelles, professionnelles et familiales, de façon à faire des choix et à agir en fonction de nos priorités.
  • Entretenir des attentes réalistes face à soi-même qui tiennent compte de nos capacités, de nos limites et des ressources dont on dispose.

Utiliser son pouvoir personnel

  • Agir et investir ses énergies sur les situations qu'on peut changer. Puis, lâcher prise face aux situations qui ne dépendent pas de notre pouvoir personnel.

Garder son stress à un niveau raisonnable

  • Pratiquer des activités qui permettent de libérer nos tensions et d'augmenter notre résistance au stress.
  • Savoir s'arrêter, lors de situations tendues, pour prendre une certaine distance et retrouver son calme.

S'accorder du plaisir

Des activités qui nous sont agréables, stimulantes et enrichissantes contribuent à notre bien-être et notre équilibre.

  • Se préserver des moments où on se fait plaisir, on met de côté nos préoccupations et où on se change les idées.

Gérer son temps efficacement

Parmi toutes les choses à faire durant une journée ou au cours d'une semaine, toutes n'ont pas la même importance.

Pour garder le cap dans le tourbillon des choses à faire, il est important de différencier nos tâches et activités, selon l'ordre suivant :

  1. celles qu'on doit absolument faire
  2. celles qu'on doit faire
  3. celles qu'on pourrait faire, mais qui peuvent attendre

Si une tâche n'a pas besoin d'être faite, éliminez-là. Si une tâche peut être faite par une autre personne, déléguez.

Avoir de l'appui et du support

  • Bien des gens ne demandent pas d'aide croyant à tort qu'ils ne devraient pas en avoir besoin. Solliciter l'aide des autres ou leur déléguer des tâches lorsqu'on se sent dépassé n'est pas un signe de faiblesse. Au contraire, cela témoigne d'une grande force : la capacité à reconnaître nos limites.


EN CONCLUSION

Le travail que chacun d'entre nous a à faire pour protéger, atteindre ou maintenir un état d'équilibre est différent. Tout dépend d'où on se situe au départ et des stratégies qu'on connaît et qu'on met en place dans notre vie.

Enfin, n'oubliez pas que si vous êtes en période de perte d'équilibre, un conseiller du programme d'aide aux employés peut vous aider à traverser cette période et à identifier de stratégies qui vous permettront de rétablir l'équilibre dans votre vie.


QUELQUES SUGGESTIONS DE LECTURE ...

BURNS, David D. (1994). Être bien dans sa peau. Éditions Héritage.

DELAGARIE, Danielle. (1998). La gestion du temps. Les Éditions Un monde différent.

LAFLEUR, Jacques (1994). Les quatre clés de l'équilibre personnel. Éditions Logiques. MERRIL, Roger. (2005). Le juste équilibre. Les Éditions de l'Homme.

 

France Boucher, directrice et psychologue

Dominique Champoux, coordonnatrice et psychologue

0 commentaire