Commentaires 0 Favoris 0

Le rôle parental après un divorce ou une séparation

Concilitation Enfants Adolescents
Partager la ressource

Les enfants ont tendance à mieux s’adapter après une séparation ou un divorce lorsque les deux parents sont présents dans leur vie. À moins que la sécurité des enfants ne soit en jeu (dans les relations familiales violentes par exemple), il est important qu’ils puissent maintenir leur relation avec les deux parents. C’est en créant une relation de parentage fondée sur la collaboration que l’on réussit le mieux à assurer le maintien de ces liens.

 

Le parentage fondé sur la collaboration

Si cela est possible, les parents devraient travailler ensemble et partager la responsabilité de s'occuper des enfants. N'oubliez pas que votre divorce signifie que vous vous séparez de votre conjoint, et non de vos enfants. Votre relation conjugale a pris fin, mais votre relation parentale se poursuit. Il est dans le meilleur intérêt de tous d'établir une bonne relation de parentage, mais cela est surtout indispensable pour les enfants.

 

Établir un plan de partage

Il est rare que les parents préparent des plans d'avenir précis pour leurs enfants lorsque leur situation familiale est normale. Les plans ont plutôt tendance à évoluer de jour en jour, de mois en mois, d'année en année, selon les besoins. Or, lorsque les parents se séparent, il importe de définir en détail les besoins sociaux, médicaux et éducatifs des enfants. Qui s'occupera de tel besoin et quand? Qui assumera les frais médicaux? Qui paiera les diverses dépenses des enfants? Comment avoir un partage du temps équitable? Comment les parents communiqueront-ils entre eux ou avec leurs enfants? Quelles sont les répercussions légales des décisions prises par les parents?

Tout ce qui autrefois était automatique peut maintenant devenir problématique, d'où l'importance d'établir un plan de parentage officiel qui permette de résoudre ces nombreuses questions.

Le plan de parentage est une entente formulée par écrit qui fait état des dispositions et des responsabilités de chacun des parents. Cela permet aux parents de prendre ensemble des décisions qui touchent la santé, l'éducation et le bien-être de leurs enfants.

Les médiateurs familiaux peuvent aider les parents à élaborer un plan de parentage.

 

Qu'est-ce que la médiation familiale?

La médiation familiale est un processus qui a pour but d'aider les parents à régler leurs problèmes et à rédiger des ententes de coparentage sans avoir à recourir aux tribunaux. La médiation est efficace si les deux parents sont prêts à faire des compromis.

Si vous quittez une relation de violence ou de mauvais traitements, vos besoins de sécurité et de protection sont plus importants que l'établissement d'une relation de parentage fondée sur la collaboration. Si vous craignez pour la sécurité ou la protection de vos enfants, un spécialiste de Mon Allié Santé peut vous offrir de l'aide et du soutien.

 

Conseils pour les parents concernant l'adaptation des enfants à la séparation parentale

Communiquez efficacement avec vos enfants

Expliquez honnêtement les raisons de votre divorce et ses conséquences. Tenez les enfants au courant de la situation. N'oubliez pas d'adapter vos explications à l'âge des enfants. Rassurez-les en leur disant qu'ils ne sont responsables de la séparation. N'hésitez pas à leur dire que vous et l'autre parent les aimez toujours.

Encouragez vos enfants à parler de leurs sentiments. Mais soyez prudent lorsque vous exprimez vos propres sentiments à vos enfants. Si vous avez besoin de soutien émotif, confiez-vous plutôt à un ami, à un membre de votre famille ou du clergé ou à un conseiller. Vous éviterez ainsi d'imposer un fardeau émotif à vos enfants.

 

Conservez les mêmes habitudes

Les enfants ont un besoin énorme de stabilité dans leur vie, surtout au début de la séparation ou du divorce de leurs parents. Évitez dans la mesure du possible de changer leurs habitudes. Ne modifiez pas la façon dont vous les disciplinez ou les récompensez. Conservez les mêmes habitudes qu'auparavant (l'heure du coucher et des repas). Ces habitudes ont tendance à leur procurer un sentiment de sécurité.

 

Créez deux foyers accueillants

Il est important que les enfants aient un sentiment d'appartenance dans votre foyer, même si vous n'avez pas la garde de l'enfant. Assurez-vous que vos enfants ont des objets préférés dans chacun des foyers. Rangez ces objets dans un endroit spécial de la maison, où vos enfants y ont facilement accès.

 

Conservez leur réseau d'amis et de soutien

Tentez de conserver le réseau d'amis de vos enfants et leurs activités. Il est déconseillé de les inscrire dans une nouvelle école ou garderie. Bien que les écoles soient régies selon le lieu de résidence des enfants, elles font souvent exception à cette règle en cas de séparation ou de divorce des parents. Même si vous devez déménager dans un quartier plus éloigné et un autre district scolaire, invitez les anciens amis de vos enfants à venir jouer, et encouragez aussi vos enfants à rencontrer de nouveaux amis. Les grands-parents et d'autres membres de la famille étendue jouent également un rôle important dans la vie des enfants. Assurez-vous que vos enfants ont l'occasion de passer du temps avec ces personnes car elles peuvent leur fournir un soutien émotif et un sentiment de sécurité.

 

Évitez les disputes devant les enfants

Créez un milieu où les enfants sont à l'abri des conflits. Si vous avez des différends avec votre ex-conjoint, ne les réglez pas en présence des enfants. Et n'oubliez pas que les enfants ont de bonnes oreilles et qu'ils entendent tout; soyez donc discrets. Ne demandez pas aux enfants d'être pris à témoin ou d'agir comme messager ou intermédiaire. Ne les interrogez pas sur les agissements de votre ex-conjoint. Si vous voulez des renseignements, téléphonez vous-même à votre ex-conjoint.

 

Évitez de parler en mal de votre ex-conjoint

Les enfants ne veulent pas avoir à choisir un camp ou l'autre. Ils vous aiment tous les deux et cela peut les blesser s'ils vous entendent dire du mal de l'autre parent. Demandez de l'aide, pour vous et vos enfants. Si cela est nécessaire, communiquez avec les professionnels de Mon Allié Santé pour vous renseigner sur les services de soutien et de counselling offerts aux parents et aux enfants qui vivent une situation de séparation ou de divorce.

 

Ressources :

FREEMAN, Rhonda. « Lorsque les parents se séparent. Aider les enfants à s'adapter »,le magazine Transition, vol. 29, no 1, Printemps 1999, Institut Vanier de la famille. http://www.vifamily.ca/ivf/tm/291/3.htm

RÉSEAU CANADIEN DE LA SANTÉ, Je viens de divorcer, et mes enfants n'habitent pas avec moi. Comment puis-je garder d'étroits contacts avec eux?.http://www.canadian-health-network.ca/faq-faq/relationships-relations/18f.html

SANTÉ CANADA, Parce que la vie continue... aider les enfants et les adolescents à vivre la séparation et le divorce, TPSGC, 2000

WEYBURNE, Darlene, Nous divorçons : quoi dire à nos enfants, Montréal, Éditions de l'Homme, 2000.


Lisa Pridmore

0 commentaire